Auditer son site web

Écrit par Frédéric Simonet.

Comment rationaliser l'audit de son site web en sachant qu'un site fait intervenir à la fois les questions de contenu, le design et des aspects plus technologiques tels que l'hébergement. L'application du principe de Maslow consistant d'abord à consolider les fondamentaux pour ensuite travailler sur la création de valeur répond à cette problématique.

Sources : How to Prioritize Your Optimization - Futurenow
Année : 2008

1. Un site opérationnel

Tester la disponibilité du site et ses temps de réponse

Vérifier avec des outils tels que Woozweb que l'hébergeur assure une disponibilité toujours supérieure à 99% et des temps de réponse toujours inférieurs à 100 ms.

Vérifier que toutes les pages sont accessibles

S’assurer que tous les liens fonctionnent et que toutes les pages s'affichent correctement – rien n’est plus désagréable qu’une page non accessible, des temps de réponse désespérément long ou une page qui s’affiche mal.

Intégrer des outils d'analyse

Il est aussi très important d'intégrer dès le départ des outils de diagnostic – comme Woozweb, Analytics ou Web Optimizer de Google – sans lesquels il sera impossible de mesurer la pertinence de vos contenus et l'efficacité de vos actions marketing.

2. Un site multi-support accessible

Tester l'accessibilité sur les principaux supports

Vos prospects doivent pouvoir accéder à votre site depuis n'importe quel support - PC, PDA, mobile.

Tester l'accessibilité sur les principaux navigateurs

Vos prospects doivent pouvoir accéder à votre site depuis n'importe quel navigateur Internet Explorer, Firefox, Opera, etc.

Utiliser des outils qui garantissent l'accessibilité

Il faut dans cette perspective s’orienter vers des solutions qui respectent les préconisations du W3C en terme de codage et d’architecture : Joomla, Drupal, DotNetNuke etc.

3. Un site ergonomique

Définir une interface utilisable

  • Standardiser la présentation du texte en respectant les principes du WCAG : taille de police, interligne, contrastes etc.
  • Standardiser les boutons et autres fonctions de navigation (menus et liens) en respectant les principes du design : alignement, unité/répétition/cohérence et contraste.
  • Optimiser l'ergonomie des formulaires en automatisant la saisie des informations (ReversoForm), en choisissant des champs de saisie appropriés - bouton radio, menu déroulant etc. - et en alignant les libellés sur les champs.

Définir plusieurs niveaux de lecture en donnant du relief au texte

Faciliter la lecture des contenus en leur donnant du relief - soigner les titres et sous-titres ; personnaliser la taille du texte.

Intégrer les formats courts

Proposer des contenus adaptés au attentes de chacun en travaillant sur la profondeur des contenus - information détaillée ou au contraire synthétique - et en exploitant toute la palette des supports disponibles : texte, vidéos, animations, flux RSS etc.

4. Un site rassurant

  • Fournir des garanties sur la sécurité des transactions, sur la confidentialité des données collectées.
  • Tenir un discours de vérité sur les coûts.
  • Éviter la surcharge d'information, source de stress chez le lecteur.

5. Un site convainquant

Produire des contenus pertinents et soigner la présentation

L’efficacité d’un site - en terme de taux de conversion - dépend essentiellement de la richesse des contenus publiés et de la qualité du rendu visuel des produits vendus.

Se situer par rapport à la concurrence

Il faut donc soigner la description de ses produits mais il est tout aussi indispensable de donner des élements de comparaison - n'hésitez pas à comparer vos produits avec ceux de la concurrence, si vous ne le faites pas, vos prospects iront chercher l'information aillleurs !

Publier des études de cas, des témoignages, des livres blancs

Sur le marché du B2B, la description des services proposés, les études de cas, les témoignages et les livres blancs constituent des atouts indéniables.